• Français
  • English

Thèmes de recherche de l'UMR SIRICE

1. Relations internationales, mondialisations et régionalisations

L'histoire des relations internationales est une longue histoire à la Sorbonne, incarnée par Pierre Renouvin jusqu'en 1964, puis Jean-Baptiste Duroselle à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ou encore Georges-Henri Soutou à Sorbonne Université. Depuis cette période fondatrice, la discipline a connu des renouvellements importants et, à l'instar d'autres champs historiques, a été marquée par un phénomène de globalisation et de dilatation des...

2. Pratiques et cultures politiques

Le thème 2 s’attache à la notion de culture politique dans une approche fine et différenciée. Nous nous intéressons d’une part aux dimensions intellectuelles et idéologiques des cultures politiques en Europe, qui peuvent être nationales mais aussi propres à des modèles et à des familles politiques. Nous étudions d’autre part diverses pratiques en concentrant l’attention sur deux pôles d’exercice du politique : les questions de citoyenneté et la paix.

 

Les travaux s’organisent dans quatre groupes thématiques :

2.1 Idées politiques, histoire des systèmes de savoir :...

3. Civilisation matérielle en transitions

Ce thème propose de saisir l’Europe contemporaine comme une civilisation matérielle, caractérisée par des flux (de ressources, de biens, de personnes), des modes de consommation et des crises. Dans la lignée des travaux entrepris au sein du Centre de recherche en histoire de l’innovation, il interroge plus spécifiquement, mais non exclusivement, l’innovation technique, ses acteurs (entreprises, ingénieurs, chercheurs, consommateurs, régulateurs), et les mutations complexes qu’elle porte. Il s’agit par là aussi d’interroger un concept – la transition – devenu omniprésent dans le débat sur l...

4. Temps, traces et territoires de guerre

Face aux nouvelles formes de conflictualité en Europe et dans le monde, la définition du terme « guerre » doit être repensée.

 

L’originalité de notre approche consiste à travailler ensemble les deux notions de « guerre » et « traces de guerre » autour du triptyque : histoire(s), mémoire(s), représentation(s). La guerre est comprise comme un processus : du chemin vers la guerre à la guerre elle-même, à sa résolution, puis les processus de rapprochement et de réconciliation pour construire la paix, ainsi que leurs limites....

5. Genre et Europe

Que l’on considère l’Europe comme espace imaginé ou politique, comme marché ou aire culturelle, les rapports entre les sexes sont constitutifs de la définition de cet espace aux contours variables. Nous travaillons conjointement sur le genre et sur l’Europe. Qu’il s’agisse des actrices et des acteurs de l’intégration européenne, des effets de celle-ci en matière d’égalité femme/homme ou plus largement, comment femmes et hommes vivent en Europe. 

L’histoire des femmes et du genre a désormais toute sa place dans l’UMR autour des trois problématiques suivantes :

1. Citoyenneté,...